Assistance Médial

Rétention d'eau pour maigrir

Publié par: webmaster MEDIAL Dans: Fiches diététiques Sur: mardi, mars 29, 2016 Commentaire: 0 Frapper: 2617

Vous avez l'impression de gonfler ? Vos jambes sont lourdes et douloureuses ? Avant de suivre un régime, sachez que vous souffrez peut-être de rétention d'eau. Cet article vous aidera à en comprendre les causes et les solutions

FICHE CONSEIL : LA RETENTION D'EAU


I) La rétention d’eau :

La quantité d’eau normale dans l’organisme compte pour en moyenne 50¨% de son poids, or celle-ci représente 65 % du poids du corps si la personne fait de la rétention d’eau. Et si votre difficulté à perdre du poids s’expliquait par une rétention d’eau ?

II) Les causes fréquentes de la rétention d’eau :

La rétention d’eau se traduit par une accumulation excessive de l’eau par l’organisme qui ne l’élimine plus correctement. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la rétention d’eau, nous pouvons citer, entre autres :

- La consommation abusive du sel dont les composants retiennent considérablement l’eau.

- Les troubles hormonaux (ménopause, période prémenstruelle)

- La mauvaise circulation sanguine qui inclut incontestablement un ralentissement du retour veineux provoquant des œdèmes.

- La chaleur : elle dilate les vaisseaux sanguins

- Position debout prolongée et fréquente : le retour veineux est plus difficile, voire douloureux, car il faut lutter contre la pesanteur.

- La prise de certains médicaments comme ceux préconisés dans le traitement de l’hypertension artérielle (bloqueurs calciques) mais aussi les corticostéroïdes ou encore l’hormonothérapie substitutive.

Il existe d’autres causes à la rétention d’eau, mais celles-ci sont moins fréquentes et surtout plus spécifiques à un état de santé souvent connu :

- La grossesse : Au cours des dernières semaines de grossesse, le ventre exerce une forte pression sur le système veineux qui retourne le sang vers le cœur. Cette pression nuit à la circulation sanguine et entraîne la dilatation des vaisseaux.

- Les varices : ces veines bleuâtres et dilatées sont associées à un ralentissement du retour veineux.

- La thrombophlébite aiguë : inflammation d'une veine avec formation d'un caillot. Elle se manifeste notamment par des douleurs et par un gonflement du membre inférieur où se situe l'inflammation.

- L’insuffisance rénale : l'une des fonctions du rein étant d'assurer l'évacuation de l'eau, il va de soi qu'un rein qui fonctionne moins bien empêche l'organisme de se débarrasser des liquides en excès. De plus, certaines maladies rénales sont associées à un déficit en protéines, celui-ci étant relié à l'apparition d'œdèmes.

- Les affections du foie, ou cirrhose. Parce que le foie est un filtre du système sanguin, tout dysfonctionnement entraîne une augmentation de la pression dans le circuit veineux. Ce qui se traduit par une dilatation des vaisseaux et un œdème.

- L’insuffisance cardiaque. Le cœur est comparable à une pompe hydraulique. Lorsque le ventricule gauche n'est plus capable de pomper le sang vers l'organisme, le sang s'accumule et cela surcharge le ventricule droit, qui, lui, n'est plus capable de pomper le sang arrivant de la périphérie. Toute cette accumulation de sang cause une très forte pression dans les vaisseaux sanguins, lesquels se dilatent, entraînant un œdème.

Une hypothyroïdie importante. L'organisme au complet subit un ralentissement : le cœur bat moins vite, il parvient mal à pomper le sang, la circulation se fait moins bien et cela favorise la dilatation des vaisseaux.

III) Les symptômes qui présagent la rétention d’eau :

- Enflure des paupières : en vous levant le matin, vous avez l’impression que vos paupières gonflent comme si vous aviez passé la nuit à pleurer.

- Enflure des pieds et des mains : vous présentez des œdèmes sur les chevilles ou les mollets sans avoir une entorse. De même, vous pouvez avoir la sensation que vos pieds et vos mains sont lourds, qu’ils soient gonflés ou non.

- Variation du poids : la rétention d’eau se reconnaît aussi par la variation du poids au cours de la même journée. Celles qui ont tendance à monter sur la balance du matin au soir remarqueront cette fluctuation considérable des kilos.

- Echec des régimes : la difficulté à perdre du poids peut s’expliquer, entre autres, par une rétention d’eau. Si vous avez suivi votre régime scrupuleusement sans avoir perdu un gramme ou ayant perdu trop peu de poids, consultez un médecin qui sera à même de discerner si votre difficulté à perdre du poids a un rapport avec la rétention d’eau.

IV) Les bons gestes pour réduire la rétention d’eau

A chaque problème sa solution. Afin d’éviter la rétention d’eau, nous vous conseillons de :

- Réduire la quantité de sel que vous prenez dans la journée. Pour cela, il faut manger moins salé et ne pas abuser des nourritures salées (charcuterie, pizza, biscuits salés, etc.). Veillez à ce que le sel que vous consommez dans la journée ne dépasse pas une cuillerée à soupe. Préférez le sel marin, naturel, non modifié ou remplacez le sel par les aromates.

- Privilégiez une nourriture riche en potassium : Essentiellement présents dans les fruits et légumes et les céréales non raffinées. Une nourriture riche en potassium peut vous aider à réduire la rétention d’eau

- Boire abondamment : aussi paradoxal que cela puisse paraître, la rétention d’eau peut être favorisée par un apport insuffisant en eau, du coup, l’organisme stocke le peu qu’il reçoit. Aussi, il convient de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour en dehors des repas. Vous pouvez également boire des infusions de queues de cerises.

- Bouger : il est important de faire du sport afin d’éliminer votre stock d’eau par la sueur. Les muscles sont ainsi renforcés et enveloppent les vaisseaux et les capillaires sanguins pour favoriser un bon retour veineux, notamment au niveau des cuisses et des jambes ce qui réduit la rétention d’eau. L’exercice physique est également indispensable quand on veut réduire la cellulite.

- Rester zen : C’est prouvé ! Le stress favorise la prise de poids et la rétention d’eau. Alors essayez le plus possible de rester zen. Cela vous aidera largement dans votre perte de poids.

- Le pouvoir des plantes : Médial a mis au point une formule spécifique dans son draineur (en 250 ml ou 500 ml). Mais selon les causes, nos diététiciennes vous recommenderont peut-être d'agir sur votre alimentation, de prendre la piloselle seule, la vigne rouge ou le complexe circulation, voire d'associer deux de ces compléments alimentaires naturels.

L'organisme tente continuellement de faire l'équilibre entre les liquides que nous perdons (dans l'urine, les selles, par la transpiration) et ceux que nous consommons (eau de boisson et eau contenue dans les aliments eux-mêmes). Cet ajustement très fin est assuré notamment par les reins. 

La rétention d'eau se produit lorsque l'organisme emmagasine plus d'eau qu'il n'en élimine. La dilatation des vaisseaux sanguins favorise l'œdème, car l'eau quitte les vaisseaux pour aller dans les tissus. 


À cause du phénomène de la gravité, la rétention d'eau est plus apparente aux chevilles et aux pieds. C'est pourquoi les chevilles et les pieds sont plus enflés en fin de journée que le matin.

Commentaires

Laissez votre commentaire